On a testé : « Le paiement rapide EasyPay à l’Apple Store (Opéra) » On a testé : « Le paiement rapide EasyPay à l’Apple Store (Opéra) »

On a testé : « Le paiement rapide EasyPay à l’Apple Store (Opéra) »

par , Consultant Digital Analytics
le 25 novembre 2014

0
0

Je vais bientôt recevoir mon nouvel iPhone, mais pour patienter j’ai profité de la pause déjeuner pour le tester à l’Apple Store le plus proche. Avec l’appli Apple Store, j’ai pu localiser le magasin le plus proche et avoir l’itinéraire le plus court. Classique mais efficace. Première découverte près de l’entrée : l’accueil de l’application s’adapte à la situation !

parcours-easypay-2

A l’intérieur, je trouve rapidement l’iPhone 6 en présentation libre. Le présentoir met également en vedette les coques officielles. Je devrais prévoir une coque pour le mien d’ailleurs. Mais pas de trace des accessoires autour de moi et l’étage est réservé aux rendez-vous et aux ateliers. Je demande donc à un vendeur qui m’invite à descendre au sous-sol pour trouver les accessoires. Dommage, on aurait plutôt dit un accès à la réserve pour les vendeurs, surtout en l’absence d’indication. Comme quoi, le minimalisme a aussi des limites.

parcours-easypay-3-4

Comme en haut, beaucoup de monde en bas tout de même, mais je trouve rapidement une coque qui me plaît. Aucune indication sur les présentoirs mais j’ai compris que je pouvais scanner les produits avec l’application, je teste donc la fonction. Le feedback me donne quelques informations supplémentaires et notamment les questions/réponses que l’on trouve sur l’Apple Store. Et on m’invite surtout à payer immédiatement le produit avec EasyPay. On me demande juste le mot de passe de mon compte Apple et le cryptogramme de la carte bleue associé à mon compte. Et voilà, c’est fini ! A la sortie, le vigile me demande mon reçu, il est dans l’application, et entre temps je l’ai aussi reçu par email. Enfin, je quitte le magasin, 10 min « top chrono ».

parcours-easypay-3-4

 

Bilan de l’expérience :

–       Tout l’espace du magasin est dédié à la découverte des produits,
–       De nombreux vendeurs sont disponibles pour conseiller et encaisser,
–       L’application me permet d’être autonome en période d’affluence,
–       J’ai acheté un accessoire – pourtant bien cher – parce qu’il n’y avait
aucun frein dans mon parcours d’achat.

Pourquoi c’est important :

Dans un magasin plus traditionnel, je serais certainement très vite sorti les mains vides. A l’Apple Store, il est déconcertant d’être sorti si vite avec un achat et malgré la foule !

C’est simple :
–       J’ai trouvé un vendeur immédiatement quand j’en avais besoin,
–       J’ai pu trouver beaucoup d’information en autonomie,
–       J’ai payé mon produit avec mon compte, en composant le minimum d’infos,
–       Je n’ai jamais fait la queue (merci, c’est une plaie).

Apple nous fait gagner du temps et entretient une meilleure relation avec ses clients. Jackpot !

 

Ma note : 4,5/5

Excellente expérience d’achat, le « digital in store » est parfaitement exécuté. Peu d’investissement, seulement des fonctions utiles et c’est terriblement efficace.

Mais EasyPay est limité aux accessoires. J’attends encore de voir Apple Pay en France, la solution de paiement CB via iPhone auprès d’un vendeur et pour tous les produits.

De plus, pas de trace d’iBeacon pour le moment, pourtant je faisais parti des rares élus à avoir le wifi et le bluetooth allumés, l’application sur mon mobile et à avoir accepté de recevoir des offres contextuelles. Pas trop intrusif pour le moment donc.

 

Le paiement rapide, mobile ou encore autonome fait parti des meilleurs moyens d’améliorer l’expérience d’achat. Or, c’est l’objectif n°1 de notre expertise en digital in store ; autrement dit : faire gagner du temps, gagner en relation et collecter des données pour personnaliser l’offre. Nous proposons des investissements utiles, rentables et pérennes !

Vous trouverez bientôt un nouveau test de « digital in store » sur le blog Altima.

Et vous pourrez aussi rencontrer Timothée Jonglez, représentant de l’expertise chez Altima ainsi que Camille Théry au salon NRF 2015, à New York.

 

mots-clés :

, , , ,

,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

On a testé : « Le paiement rapide EasyPay à l’Apple Store (Opéra) »