@UXLX : la recherche utilisateurs collaborative, par Erika Hall @UXLX : la recherche utilisateurs collaborative, par Erika Hall

@UXLX : la recherche utilisateurs collaborative, par Erika Hall

par ,
le 25 juin 2014

0
0

« Nous aimons avoir raison, et nous aimons avoir les bons arguments pour nous donner raison. (…) Puis parfois nous sommes à court d’argument. Dans ce cas, une bonne question vaut mieux qu’une mauvaise réponse appuyée sur de mauvaix arguments. » C’est en ces quelques mots qu’Erika Hall, co-fondatrice du studio Mule Design, introduit son atelier sur la recherche utilisateurs collaborative auquel nous avons participé. Quant au secret pour obtenir les meilleurs arguments, identifier les questions les plus pertinentes, bref, réaliser la meilleure recherche utilisateurs possible : c’est de travailler à plusieurs !

Le succès d’un bon design réside dans le partage : le partage de questions et d’idées entre les différents intervenants du projet. La perception de chaque individu d’un sujet est partielle et partiale. A travailler à plusieurs, la perception du sujet par l’équipe se fait ainsi plus précise mais aussi plus complète. Mais quelle est la démarche à suivre pour réaliser cette recherche à plusieurs ? D’abord, commencer par formuler des questions, des hypothèses. Ensuite, recueillir des données / observer / interviewer / lire. Enfin,  analyser les données et les synthétiser.

1- D’abord, commencer par formuler des questions, des hypothèses.

Les questions déterminent les résultats, d’où l’intérêt de se poser les bonnes questions dès le début. Encore faut-il savoir ce qu’est une bonne question. « Good questions are specific, actionnable and practical« . Nulle besoin d’en faire la traduction, les termes sont suffisamment transparents. Une précision cependant sur le mot « actionnable », il faut ici comprendre qu’une bonne question est une question dont la réponse « pourra se traduire par une action concrète« .

Nous n’interrogerons pas notre cible en demandant « que pensez-vous des animaux ? ». Nous utiliserons une tournure plus « specific, pratic et actionnable » telle que « comment vous, célibataire citadin, choisisseriez-vous et achèteriez-vous votre animal de compagnie ? » Les réponses à cette deuxième question permettront sans conteste d’aider davantage à la prise de décision dans un projet (par exemple la création de site internet d’une animalerie).

2- Ensuite, recueillir des données / observer / interviewer / lire.

Nous ne nous étendrons pas davantage ici sur les différentes techniques de recueil de données. Toutefois pour ceux qui souhaiteraient creuser le sujet, nous vous recommandons les lecture de « Just enough research » (en anglais) ou encore « Design d’expérience utilisateurs » (en français).

3- Enfin, analyser les données et les synthétiser.

Ensuite, une fois les données collectées, reste à les analyser pour en tirer une synthèse, toujours à plusieurs. Il est important à cette étape de se concentrer sur l’objectif final : comprendre le contexte et les besoins de la cible.

Il faut s’abstenir autant que possible de tirer de conclusions trop rapides en définissant de grandes tendances  tant que toutes les données n’ont pas été analysées.

Par ailleurs, il faut différencier clairement les observations (ce que fait la cible) des interprétations (nous pensons que la cible fait …).

Enfin, il faut se retenir d’évoquer des solutions spécifiques tant les grands principes (« insights ») ne sont pas identifiés. Les solutions viendront par la suite. Patience…

Pour vous guider dans cette troisième et dernière étape, vous pourrez vous appuyer sur le template suivant appelé « affinity diagram« . La partie haute de ce template, les « mandates », rappellent le cadre de votre projet : les contraintes principales / objectifs majeurs. Les observations sont ensuite triées, puis organisées en groupes. Ces groupes permettent ensuite de dégager les « insights » ou idées clés ou « principes clés » de votre nouveau site. A vous de jouer maintenant !

Affinity diagram

Retrouvez les secrets d’Erika Hall pour réaliser la meilleure recherche utilisateurs collaborative à travers une vidéo que nous avons réalisée à l’issue de cet atelier à UXLX.

Pour aller plus loin, le support de présentation de cette conférence est disponible sur SlideShare et visible ci-dessous.


mots-clés :

,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

@UXLX : la recherche utilisateurs collaborative, par Erika Hall