@UXLX, enseignements divers @UXLX, enseignements divers

@UXLX, enseignements divers

par ,
le 15 juillet 2014

0
0

Après nos deux précédents articles sur la conférence dédiée à l’expérience utilisateurs « UXLX » 2014 (l’un sur la recherche utilisateurs collaborative, l’autre sur la navigation à facettes), voici maintenant quelques autres enseignements que nous avons tiré de cet événement.

« CHARTE D’ÉQUIPE »

Fort de plusieurs années en architecture de l’information et en tant que manager d’équipes de designers, Russ Unger (@russu) a partagé avec nous l’un de ses principaux enseignement tiré de ses expériences  : l’élaboration d’une charte d’équipe.

Arrêtons-nous un instant sur la raison d’être de cette charte. Elle est née d’une réflexion de Russ qui recherchait des pistes pour favoriser l’engagement de son équipe, lui fixer un but et déterminer des objectifs. Une idée ambitieuse à première vue, et pourtant pas si sorcière que cela lorsque l’on en découvre les principaux éléments qui la compose.

Cette « charte d’équipe » répond aux point suivants :

  • que faisons-nous ?
  • en quoi sommes nous particulièrement bons ?
  • comment voulons-nous travailler ensemble ?
  • quelles sont nos attentes les uns envers les autres ?
  • comment voulons-nous être perçus par les autres (pairs, clients) ?
  • comment construire cette image que nous voulons donner ?
  • comment savoir quand nous serons parvenus à être perçus tel que nous voulons l’être ?

C’est en quelques sorte le « persona » de l’équipe de designers. Elle s’élabore avec la contribution de tous les membres de l’équipe et, une fois achevée, doit être signée par tous pour rappeler l’engagement de chacun.

Le support de présentation complet de Russ Unger est visible ci-dessous et consultable sur SlideShare.
http://www.slideshare.net/runger/things-ive-learned-am-still-learning-from-leading-ux-designers

Russ Unger est par ailleurs co-auteur du livre « A project guide to UX design« .

« STRATÉGIE DE CONTENUS POUR CRÉER UNE EXPÉRIENCE UTILISATEUR LENTE »

Margot Bloomstein (@mbloomstein), brand and content strategist indépendante, nous fait l’éloge de la lenteur avec cette leçon de stratégie de contenus qui vise sciemment à créer une expérience lors de laquelle les utilisateurs « prendront leur temps ». L’idée peut paraître surprenante, car allant à l’encontre du principe opposé, beaucoup plus répandu. Et pourtant…

Dans quel but créer une expérience utilisateurs lente ?

  • amener à la découverte, à l’exploration,
  • encourager des choix délibérés,
  • attirer l’attention des utilisateurs et la concentrer.

« Les contenus affectent l’expérience… et la perception de l’expérience par les utilisateurs ». Les utilisateurs apprécieront « une expérience lente » et riche en contenus notamment si ils sont particulièrement engagés.

Comment « ralentir » les utilisateurs dans leur expérience ?

  • par le style rédactionnel et la structure de mise en page,
  • par des contenus amenant à la découverte et / ou à la comparaison,
  • et (bien évidemment) par la longueur des contenus en eux-mêmes.

Typiquement, on retrouve  ces différents leviers sur le site du fabricant de vêtement outdoor Patagonia, où tout est fait pour immerger les utilisateurs dans cet univers qui leur est cher. Le site comporte une boutique en ligne et distille pour autant la valeur fondamentale de la marque « acheter moins, et faire en sorte que cela dure ». Pour amener les utilisateurs à « acheter raisonné », les pages produits sont particulièrement riches et documentées, avec des beaux visuels, des contenus au vocabulaire technique…

Pour conclure, sachez que pour une « expérience lente » réussie, Margot Bloomstein explique que la règle fondamentale est de respecter tout autant les utilisateurs, la marque et les contenus.

Le support de présentation complet de Margot Bloomstein est visible ci-dessous et consultable sur SlideShare.
http://www.slideshare.net/mbloomstein/content-strategy-for-slow-experiences-at-uxlx

 

« COMMENT LES DESIGNERS PEUVENT CONSTRUIRE UN MONDE NOUVEAU ? »

Kate Rutter (@KateRutter) dirige Intelleto. Elle a travaillé auparavant chez Adaptive Path et a confondé Luxr.co, une société de conseil en Lean Startup et UX.

Dans sa conférence « How Designers Can Build a New World », Kate insiste sur l’une des clés du succès d’un produit : « Focus on the Why, not the How« , permettre à l’équipe qui participe à la conception de se concentrer d’abord sur le « pourquoi » plutôt que de précipiter dans le « comment ? »

Pour Kate, si beaucoup d’entreprises ne rencontrent pas le succès, c’est bien souvent parce qu’après avoir eu « la bonne idée », elles sont passées directement à l’exécution en brûlant les étapes.

Elle propose un framework (« UX Stack ») permettant:

  1. de s’assurer que le produit répond à un vrai besoin.
  2. de se concentrer sur ce qui importe le plus pour y répondre.

Très utile pour un lancement de produit ou service, une refonte de site web, ou même une évolution d’une application existante.

Ce framework prend la forme de cinq questions qui s’enchainent :

  1. Pour qui est-il créé ?
  2. Pourquoi est-ce important pour eux ?
  3. Que peuvent-ils faire avec qu’ils ne pouvaient pas faire avant ?
  4. Quelles fonctionnalités leurs sont nécessaires pour cela ?
  5. Comment ces fonctionnalités prennent forme ?

Framework Kate Rutter

Ces réponses permettent d’aligner toute l’équipe sur la vision produit et de formuler de façon synthétique la proposition de valeur :

  • utilisateur : Voici (prénom), un (type d’utilisateur).
  • besoin / objectif : (Prénom) a besoin de (besoin ou objectif).
  • usages : Avec (produit), (prénom) peut (usage 1) et (usage 2)…
  • fonctionnalité : …en utilisant ces fonctionnalités (f1), (f2)…
  • produit (marque, attitude) : …de façon (attribut1), (attribut2) et (attribut3).

Framework bis Kate Rutter

En pratique, cela passe par un redéploiement de l’investissement — aujourd’hui encore très centré sur la production — vers la recherche utilisateur, l’idéation et la mesure de la performance :

repartition taches UX

Ca tombe bien, c’est aussi l’approche qu’on préconise chez altima° 😉

Nos sources pour aller plus loin sur le sujet :

Antoine & Laurent

mots-clés :

, ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

@UXLX, enseignements divers