Tour d’horizon des avancées en matière d’interactions gestuelles distantes Tour d’horizon des avancées en matière d’interactions gestuelles distantes

Tour d’horizon des avancées en matière d’interactions gestuelles distantes

par ,
le 20 mai 2014

0
0

Le Forum sur l’Interaction Tactile et Gestuelle (FITG pour les intimes) organisé par l’INRIA et la Plaine Images se tenait à l’Imaginarium, à Tourcoing, ces mardi 13 et mercredi 14 mai. Nous y étions, et, de retour au bureau, nous nous sommes penchés plus près sur cette thématique d’interactions gestuelles distantes et les applications existantes les plus concrètes au regard de notre domaine d’activités.

Laurent Grisoni, dans son exposé « Interaction sur grand écran : état de l’art et enjeux », rappelle l’une des problématiques majeures du sujet « comment entrer en interaction de manière contrôlée et volontaire avec un dispositif distant ? » En d’autres termes, l’utilisateur doit aisément pouvoir activer son contrôle gestuel, et les interactions qui s’en suivent doivent être réalisées avec aisance et en pleine conscience. Avec quels capteurs ? Quelles interfaces associées ? C’est l’occasion pour nous de faire le point sur quelques unes des avancées les plus récentes en la matière.

Capteur Kinect
Le 1er capteur de reconnaissance de mouvements grand public
Lancé en 2010 par Microsoft, Kinect est le 1er capteur de reconnaissance de mouvements du corps humain (et voix également) aujourd’hui commercialisé dans le monde (vendu seul à partir de 75€). Initialement connu du grand public comme périphérique de la console Xbox, ce capteur est également utilisable comme périphérique informatique pour PC équipés Windows. C’est alors, couplé à l’outil informatique, que ce capteur révèle de nouveaux usages autres que bureautiques. Il peut en effet contribuer à enrichir l’expérience utilisateurs en magasin en permettant le développement de cabines d’essayage virtuelle ou encore d’outils de mesure morphologique, comme Styku par exemple.

Vidéo Styku « MeasureMe » :

Site Xbox Kinect : http://www.xbox.com/fr-FR/Kinect
Site Styku : http://www.styku.com/business/

Capteur Leap Motion
Le capteur de reconnaissance de mouvements spécialisé pour la bureautique
Créée en 2010, la société éponyme a lancé l’année dernière son premier capteur bureautique grand public, vendu aujourd’hui autour d’une centaine d’euros. Il permet aux utilisateurs d’ordinateurs de prendre le contrôle à distance de leur ordinateur pour, entre autres, jouer, regarder des vidéos, naviguer sur le web… Le capteur est sensible à la fois à des mouvement de grande amplitude (de tout le corps), mais aussi de petite amplitude (tels que des pincements). Bémol : seules deux cents applications environ sont compatibles avec cette solution et peuvent ainsi être contrôlées par elle.

Vidéo Leap Motion :

Site Leap Motion : https://www.leapmotion.com/

Capteur Tobii PCeye Go
Le capteur de reconnaissance de mouvements oculaires par le leader mondial dans le domaine
Tobii propose depuis 2012 un logiciel à utiliser conjointement à ses capteurs périphériques afin de permettre à l’utilisateur d’interagir avec un ordinateur PC par simple détection des mouvements des yeux. L’installation permet alors de prendre le contrôle d’un ordinateur équipé de Windows XP ou versions ultérieures, et ce, après un rapide paramétrage du capteur pour chaque utilisateur. Pour déclencher une action, ce dernier doit simplement fixer du regard une icône ou encore une zone d’actions prédéterminée sur l’écran.

Vidéo Tobii PCeye Go :

Site Tobii PCeye Go : http://www.tobii.com/fr/assistive-technology/global/products/hardware/pceye/

Samsung SMART TV et Galaxy S4
La reconnaissance de mouvements distants embarquée sur smartphones et TVs
Le fabricant sud coréen, avec son modèle Galaxy S4, propose déjà depuis plus d’un an à ses utilisateurs de réaliser certaines interactions par gestes distants avec la fonction « Air Gesture » (comme Leap Motion sur ordinateur) ou encore par reconnaissance de l’orientation du visage (et non par reconnaissance oculaire) avec la fonction « Smart Pause » (qui stoppe une vidéo lorsque l’utilisateur détourne la tête de l’écran).
Par ailleurs, Samsung permet aux utilisateurs de ses télévisions « Smart TV » d’en prendre le contrôle par quatre moyens différents :  par les gestes, par télécommande, avec un smartphone en guise de télécommande, ou encore par la voix. C’est ce que Samsung appelle le « Quadrizzle ».

Appli Flutter
L’application qui permet d’interagir par gestes distants avec son ordinateur grâce à sa webcam
Fondée en 2010, puis rachetée trois ans plus tard par Google, Flutter a développé une application éponyme permettant aux utilisateurs d’ordinateurs d’interagir avec des application compatibles par gestes distants en utilisant simplement leur webcam. Gros avantage de la solution : pas besoin ici d’un nouveau périphérique à partir du moment où l’on a déjà une webcam, qui de plus en plus souvent maintenant est intégrée dans son ordinateur. Gros bémol : seule une dizaine d’applications essentiellement de vidéo ou de musique sont compatibles actuellement.

Site Flutter : https://flutterapp.com/

Appli LookAway Player
L’application de contrôle par gestes distants de Youtube sur iPhone et iPad
Solution développée par la société cube26 (née en 2012 suite à un Start-Up Weekend, pour la petite histoire), l’application offre la possibilité aux utilisateurs d’iPhone (4 ou supérieur) et iPad (iOS 5.0 ou supérieur) de contrôler YouTube par gestes distants. Cette application offre aujourd’hui des possibilités extrêmement limitées, c’est pourquoi son éditeur travaille actuellement sur le développement de nouveaux moyens d’interactions distantes : par reconnaissance d’émotions, des mouvements oculaires, de présence…

iTunes Store : https://itunes.apple.com/us/app/lookaway-player/id626136961?mt=8
Site cube26 : http://cube26.com/

Recherche UX Fellows
Etude internationale sur les gestes pour commander des appareils high-tech à distance
Enfin, pour clôturer cet article, arrêtons-nous un instant sur cette étude internationale menée l’année dernière dans 18 pays : « UX Fellows ». Si certains gestes nous paraissent naturels, par exemple placer son index devant sa bouche pour réclamer le silence et ainsi couper le volume sonore de sa télévision, certaines actions pourtant simples en elles-mêmes suscitent davantage d’interrogations quant à la façon de les mimer et les solliciter. Par ailleurs, d’une culture à l’autre, ces gestes « naturels » pour les uns ne le seront pas pour d’autres, ou seront peut-être naturels et spontanés mais différents d’un pays à l’autre. Imaginez alors la complexité pour concevoir un téléviseur commandé à distance par les gestes et commercialisé dans le monde entier… En parcourant cette étude (extrait téléchargeable sur le site), vous découvrirez ainsi quelques similitudes et différences gestuelles en France, en Chine, au Brésil, aux Etats-Unis… Une passionnante leçon de cultures internationales !

Site UX Fellows : http://www.uxfellows.com/

mots-clés :

, , ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos commentaires (0)

Bonjour,
Merci pour ce retour.
Les gestes disent tous, ce qui est à présent encore plus réel avec les avancées technologiques toujours prêts à nous surprendre!

0
0

Tour d’horizon des avancées en matière d’interactions gestuelles distantes