Vers des nouvelles experiences utilisateurs : retour sur le #FITG2014 et les innovations interactives Vers des nouvelles experiences utilisateurs : retour sur le #FITG2014 et les innovations interactives

Vers des nouvelles experiences utilisateurs : retour sur le #FITG2014 et les innovations interactives

par ,
le 16 mai 2014

0
0
monopoly jeu
Acheter la rue de la paix en un scan devient possible.

Dans le domaine du ludique et dans l’industrie des jeux de société, on trouve de plus en plus de « jeux hybrides » faisant coexister des objets physiques et numériques. C’est le cas, par exemple, du célèbre jeu Monopoly et sa version « Zapped » (2012) où les joueurs interagissent avec un iPad au centre du plateau ; ce dernier leur permet de configurer la partie et, surtout, de réaliser les transactions des propriétés via un simple scan de carte bleue au-dessus de l’écran. Des mini-jeux viennent aussi agrémenter la partie lorsqu’un joueur se trouve en prison ou tire une carte « chance ». Tout ceux qui connaissent ce célèbre jeu pourront apprécier la nouvelle expérience proposée par Hasbro (à condition, bien sur, de disposer aussi d’un iPad).

Capture
Le clavier d’Apple revisité

Le domaine musical est également ciblé. Ludovic Pottier et Jonathan Aceituno ont notamment dévoilés leurs talents musicaux de… tappeur et de souffleur. Le trackpad du MacBook de Jonathan lui permettait de jouer de la batterie, tandis que l’iPhone de Ludovic combiné à son clavier lui permettait de jouer du saxophone. Les deux chercheurs-musiciens utilisent les dispositifs physiques numériques comme moyen de produire de la musique de haute qualité, et s’intéressent à l’interaction entre le musicien et l’outil. D’un point de vue ergonomique, l’enjeu est de permettre à un musicien de trouver rapidement ses nouveaux repères ou à un amateur de pouvoir monter rapidement en compétences grâce à l’apprentissage des techniques mises au point. On pourrait s’interroger sur la notion de plaisir de jouer de la musique de cette façon. A en voir la démonstration faite en directe ou la vidéo présente sur leur site c’est visiblement le cas !

bar interactif nespresso
Alors, ce café, il est meilleur ?

Le domaine du commerce de détail profite aussi de ces avancées. Les tables tactiles permettant d’interagir avec un produit vont s’inviter de plus en plus dans les magasins. La table a toujours été un objet social : on y pose naturellement des objets dessus sans réfléchir. On découvre déjà des expériences basées autour de l’information : poser une bouteille de vin sur une surface tactile pour en savoir plus sur son cépage, le terroir, les accords vin-mets. Les bars interactifs de la marque Nespresso renforcent aussi cette dernière liée à la dégustation de café : entre deux gorgées de café on affine sa connaissance du produit sous formes d’images, de vidéos ou encore de jeux.

 

Comme l’indiquait Alexandre Equoy (Taktus), l’important est de faire usage de la technologie de manière interactive. Ces nouvelles expériences ont tous le point commun de vouloir provoquer un partage et une interaction sociale au-delà du numérique, à l’opposé du phénomène de « chacun derrière son écran de smartphone ».

social
La table interactive, nouveau vecteur de communication ?

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? En quoi ce type d’interaction améliore-t-il l’expérience de l’utilisateur? Favorise-t-il la communication entre individus ?

mots-clés :

, , ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Vers des nouvelles experiences utilisateurs : retour sur le #FITG2014 et les innovations interactives