La matrice « User Research » de Donna Spencer La matrice « User Research » de Donna Spencer

La matrice « User Research » de Donna Spencer

par ,
le 29 septembre 2014

0
0

La conférence sur l’architecture de l’information EuroIA 2014 est terminée !
Vous n’y étiez pas ? Vous n’avez pas suivi nos tweets en direct de la conférence ?
Ce n’est pas grave, on a prévu une séance de rattrapage.

On ne le rappellera jamais assez : vous n’êtes pas l’utilisateur type (et nous non plus !). C’est pourquoi il est indispensable de connaître ses utilisateurs (et ses futurs utilisateurs.) Pour cela, il existe de nombreuses techniques pour recueillir des informations sur leur profil, leurs comportements, leur environnement, leurs habitudes, leurs envies, leurs craintes…

Afin d’avoir une vision globale de cette étape cruciale qu’est la recherche utilisateur, nous avons choisi de vous partager la matrice « user research » présentée par l’experte australienne Donna Spencer lors du workshop « Introduction to Information Architecture ». La matrice place les différentes méthodes de collecte d’informations sur 2 axes : Direct/Indirect et Self-reported/Observed.

Matrice "user research"

Nous avons ajouté à cette matrice un code couleur pour distinguer les techniques de recherche primaire (en jaune) de celles de recherche secondaire (en rouge). Vous noterez qu’il est toujours préférable de démarrer par la recherche secondaire, c’est-à-dire en collectant les informations déjà existantes. Ce principe vous permettra de fixer l’orientation de votre recherche primaire (les recherches que vous conduirez vous-même).


D’autres articles suite à notre participation à la Conférence EuroIA 2014 :

mots-clés :

, , , ,

, , ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos commentaires (0)

0
0

La matrice « User Research » de Donna Spencer