Les bases d’un bon espace de travail en création digitale Les bases d’un bon espace de travail en création digitale

Les bases d’un bon espace de travail en création digitale

par ,
le 10 septembre 2018

0
0

C’est la rentrée, l’heure est venue de retourner travailler avec les marques de bronzage et les grains de sable dans les chaussures. Et on profite du mois de septembre pour lancer un petit rappel des bonnes pratiques en création digitale, pour repartir du bon pied, optimiser son temps et sa qualité de travail en maquette  🙂 A noter que ces quelques points sont à appliquer une fois votre travail de réflexion effectué et que vous êtes prêts à maquetter !

Repérez-vous avec une grille de composition :

Elle vous aidera à structurer la base de votre contenu, à conserver un équilibre dans votre mise en page mais aussi à concevoir une structure qui sera plus facilement adaptable aux différents supports digitaux. Vous pouvez créer facilement votre grille sur sketch via l’onglet « View » / « Layout Setting ». Sur photoshop, certains modules payants existent, vous pouvez aussi créer votre grille manuellement ou télécharger de nombreuses grilles présentes sur le web.

  Aperçu des grilles dans Sketch

Veillez à l’emplacement de vos éléments :

C’est tout bête, mais soyez minutieux quant à l’emplacement de vos éléments graphiques. Conservez le même espacement entre des éléments d’un même module (par exemple, pour les onglets d’un menu). Si vos éléments doivent être centrés, veillez à ce qu’ils le soient au pixel près. C’est tous ces petits détails qui vont contribuer au bon équilibre de votre maquette.

Travaillez en dynamique :

Le problème se rencontre souvent sous photoshop : pensez à convertir vos images, pictogrammes etc, en objet dynamique afin de les redimensionner librement comme bon vous semble sans risquer qu’ils perdent en qualité.

Pensez aux symboles et objets dynamiques :

Vous gagnerez du temps en convertissant les éléments qui se répètent sur chacune de vos maquettes (type header/footer) en symboles sur sketch ou en objets dynamiques sous photoshop. En plus d’un gain de temps, vous êtes certains également de conserver une cohérence sur l’ensemble de vos maquettes.

Conservez une harmonie typographique :

Limitez le nombre de typos (3 maxi) afin de ne pas charger votre maquette et de conserver une harmonie. Font combinations est un outil de veille assez intéressant si vous avez besoin d’inspiration pour associer 2 typographies qui se combinent bien visuellement.

Aussi, limitez les tailles différentes de typos : instaurez une hiérarchie (titres, sous-titres, textes, textes des mentions légales), vous faciliterez ainsi le repérage visuel sur votre support.

Aperçu Font Combinations

Concevez votre bibliothèque de couleurs :

Sous sketch comme sous photoshop, vous pouvez créer un répertoire de teintes qui permet de coloriser facilement vos éléments en un clic et également de toujours partir sur une bonne base, avec des couleurs en cohérence avec la charte graphique. Vous assurez ainsi une homogénéité graphique sur tous vos supports.

Bibliothèque de couleurs

Organisez votre espace et votre support de création :

Ne gardez que les modules dont vous vous servez régulièrement pour conserver un espace de travail clair, non encombré.

Enfin, organisez votre maquette : nommez vos plans de travail et vos calques, supprimez ceux inutiles, créez des groupes et rangez-les. Vous et toute personne travaillant sur votre support s’y repérera bien plus facilement et vous optimiserez non seulement sa qualité mais aussi votre temps et votre efficacité !

Ces bases sont pour moi les principales lors de la conception d’une maquette, mais il en existe d’autres, propres à chacun ! N’hésitez pas à partager en commentaire toutes les astuces qui rendent votre travail plus agréable 😉

mots-clés :

, , ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Les bases d’un bon espace de travail en création digitale