Le kit de debuggage Google Analytics

Le kit de debuggage Google Analytics

par ,
le 9 mai 2011

0
0

Google Analytics est un outil techniquement simple à installer. Il ne nécessite souvent pas de plan de marquage avancé et son installation se fait généralement en quelques heures. Rares sont les implémentations qui nécessitent une vraie dose de développement ou d’intégration… Parfois certains fonctionnement, au niveau des évènements ou des variables personnalisées par exemple, nécessitent de penser réellement à la mise en place technique des éléments mais tout ceci reste généralement assez basique.

Le souci que rencontrent souvent les équipes techniques est au niveau de la vérification de l’implémentation. Une fois les diverses recommandations mises en œuvre, vient le moment tant redouté de la recette. Il existe plusieurs méthodes pour vérifier que tout fonctionne, je vous en livre ici quelques unes, basiques mais efficaces

Ne pas faire confiance au code implémenté.

Ouvrir la source de la page web n’est souvent pas suffisant pour savoir si tout est correct ou si de vicieuses erreurs se sont subrepticement glissées entre les lignes du GATC. Les erreurs de syntaxe sont en effet légion et il est rarement facile de repérer le petit espace en trop ou les quotes mal placées.

Vérifier que tout est bien envoyé chez Google

Puisque le code de la page n’est pas suffisant pour valider que tout fonctionne, nous allons directement regarder ce qui part chez Google. L’envoi des données chez Google Analytics a lieu à travers l’appel au fichier __utm.gif sur le  serveur www.google-analytics.com. Cet appel contient presque toutes les informations qui sont par la suite utilisées par Google pour générer les rapports. Le reste se trouve dans les cookies.
Les 3 outils que j’utilise le plus sous firefox sont Firebug que vous connaissez probablement déjà, la Web developeur toolbar et HttpFox que je trouve plus utile encore. Google propose sa propre extension pour Chrome qui va encore un peu plus loin.

Firebug

Firebug permet de visionner tous les appels qui sont effectués sur une page. En ne regardant que les images, on peut voir passer l’appel au fichier __utm.gif. Les paramètres de la requête nous renseignent sur le nom de la page, le domaine utilisé, la valeur des évènements ou variables personnalisées… Je vous invite à jouer avec la fonction « Persistant » qui permet de ne pas vider le log de firebug au changement d’une page. Cela permet par exemple de pouvoir visualiser les appels aux évènements lors des changements de page. Cette fonctionnalité semble toutefois ne pas fonctionner à chaque fois. Firebug propose également bon nombre d’autres fonctionnalités comme la possibilité d’inspecter un élément de la page pour en voir les propriété (DOM, css, …) et les modifier à la volée (pour par exemple ajouter un évènement sur un lien directement sans modifier la page sur le serveur). Il permet également d’exécuter du code javascript directement dans la console. Cette fonctionnalité permet de tester vos diverses fonctions pendant leur développement et vous sauvera de nombreux aller-retour Outil de développement/Navigateur/F5.

HttpFox

HttpFox se contente pour sa part d’enregistrer les appels aux différents fichiers comme le fait Firebug. En utilisant le filtre en haut de la fenêtre, on peut choisir de n’afficher que les appels au fichier __utm.gif. La fenêtre n’étant pas vidée entre les changements de page, pas de souci ici pour récupérer les informations des évènements. L’affichage des infos est je trouve plus clair qu’avec Firebug, notamment au niveau des informations en post. Vous pouvez également utiliser l’extension Live HTTP headers mais je la trouve moins pratique, notamment au niveau de l’affichage des paramètres de la requête.

Web Developer

La Web Developer toolbar permet plein de choses comme la modification en temps réel des fichier CSS (et leur enregistrement: must-have pour les intégrateurs), la possibilité d’entourer les éléments survolés ou les formulaires mais surtout la possibilité de visualiser les cookies ou de les supprimer en 1 clic et ce uniquement pour le domaine en cours. Pas besoin de passer par la fenêtre des options de firefox, gestion de la vie privée… vous ne supprimez que les cookies qui ont un rapport avec votre site. Simple et efficace.

La fenêtre d’informations sur les cookies permet de voir directement le contenu des différents cookies posés par GA. Vous pourrez ainsi vérifier si la gestion des provenances est bien réalisée (__utmz) mais surtout si vos variables persos sont bien posées (__utmv).

GA Debug

Ces outils sont en partie disponibles pour Chrome. Ce dernier dispose néanmoins de son propre débugger avec  le Google Analytics Tracking Code Debugger qui permet d’utiliser la version de débug du fichier ga.js (ga_debug.js). Cette version permet notamment d’afficher des messages d’erreur propres à GA.

Si vous utilisez vous aussi d’autres outils, n’hésitez pas à les partager !

mots-clés :

, ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos commentaires (0)

Bonjour,
WASP est en effet un excellent outil. Il permet d’accéder aux informations concernant les requêtes effectuées de manière assez simple. Son seul problème est que la version gratuite ne permet de visualiser ces informations que pendant 20 minutes par jour !
C’est un outil que j’utilise personnellement et pour lequel l’achat d’une licence est justifié (69$/an pour la première licence – ce qui n’est pas rien) mais j’estime qu’il apporte peu dans l’objectif de valider l’implémentation réalisée comparativement aux outils gratuits et dans le cadre de la recette d’un seul site. La fonctionnalité de scan de site est intéressante (WASP peut passer sur chacune des pages de votre site pour vérifier si le tag est bien présent) mais c’est alors 699$ qu’il faut débourser par an.
Dans le cas de la recette d’un site tagué grâce à AT internet, cet outil est par contre indispensable de par les fonctionnalités proposées.

Fiddler est également un excellent outil. Couplé avec Imacros pour créer les scénaris nécessaires à la bonne implémentation, c’est assez génial.

0
0

Le kit de debuggage Google Analytics