Google Tag Manager, utilité et fonctionnalités

Google Tag Manager, utilité et fonctionnalités

par ,
le 3 octobre 2012

0
0

Google Tag Manager est sorti, et déja beaucoup de bruit se fait sur cet outil. Je vais donc tacher de vous présenter brièvement son utilité et ses principales fonctionnalités.

 

Google Tag Manager

 

Commençons donc par le début, à quoi sert il?

Pour faire simple, c’est un moyen pour vous de regrouper les différents appels aux outils externes utilisés sur votre site. (Analyses, Publicité etc..)
Au lieu d’avoir 15 appels à vos outils, vous n’en avez plus qu’un qui regroupe tous ces appels et cela reste propre à chaque page de votre site.

Ainsi il est tout à fait possible d’appeler des tags différents sur le tunnel de commande pour remonter beaucoup plus d’informations par exemple.
Appeler un module de publicité sur votre page d’accueil uniquement est également possible.

Un seul appel, mais suffisamment personnalisable pour qu’il puisse remplacer vos anciens appels à ces différents tags.
Okay, maintenant j’ai un appel vers Google Manager et j’ai exactement le même rendu qu’avant. Mais à part simplifier le code, ça m’apporte quoi me direz vous?

C’est là que j’en arrive aux fonctionnalités apportées par l’outil.

Déjà, il faut savoir que les modifications effectuées via l’outil Google Tag Manager sont effectuées en « live » sur votre site web.
Autrement dit, vous avez défini votre script Analytics mais oublié de faire remonter une data importante? Vous allez dans votre outil, modifiez le tag Analytics associé, et validez la modification et le nouveau tag est déja en production ! Plus besoin de plannifier une mise en ligne, de modifier chaque page de votre site, de perdre du temps dans le process usuel de changement de page. Et ça, ça fait du bien.

Vous pouvez également définir des « combinaisons de tag » au préalable, et changer l’ensemble de vos appels sur tout le site en changeant simplement la « combinaison » active. Du coup ça permet d’anticiper un changement de campagne, la fin de l’usage d’un outil, la comparaison de l’efficacité de deux outils, le remplacement d’un outil par un autre etc.. !

Les scripts sont également amorcés en Asynchrone, du coup indépendamment du chargement de la page. C’est un avantage car ça accélère donc le chargement de votre site mais il faut également faire attention à ce que ça implique. Et ce que cela implique, c’est notamment qu’il n’est pas pensable de faire du testing dans ces tags par exemple (le testing joue sur l’apparence de la page, et doit donc intervenir le plus tôt possible. Si la page est déjà chargée et que l’on vient y insérer une redirection ou un changement dans le site lié au test, cela se verra aux yeux de l’internautes…)
De même on ne peut pas s’en servir pour y inclure des librairies JS ou autre car ils sont nécessaire au bon fonctionnement de la page, et interagissent avec le contenu du site.

Bref, pour ma part je me réjouis surtout de la possibilité de modification sans le long process de mise en production, ça, ça apporte vraiment un sacré plus.
L’ajout d’une CustomVar se fera donc désormais en quelques secondes et ça c’est bon !

Pour approfondir un peu le sujet, je vous laisse explorer un peu le site de google, il est assez détaillé et donne pas mal d’informations :
http://www.google.com/tagmanager/

Mais aussi un autre site que je trouve bien riche en infos sur le sujet :
http://cutroni.com/blog/2012/05/14/make-analytics-better-with-tag-management-and-a-data-layer/

(Il explique notamment qu’en utilisant un DataLayer, il est possible de séparer les données à shooter du bloc de tag, et ainsi de pouvoir acceder aux valeurs différentes du site depuis un seul tableau de variables qui ne changera pas dans le temps quand bien même le site viendrait à changer. Ainsi il n’y a pas à avoir peur des mises à jour.)

mots-clés :

, ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Google Tag Manager, utilité et fonctionnalités