Google Shopping

Google Shopping

par ,
le 26 octobre 2010

0
0

Un article pour faire un rapide tour d’horizon de Google Shopping qui vient de sortir en France le 21 octobre dernier. Avec son expérience de gestion des comparateurs, Altima aide ses clients à mettre en ligne leur catalogue sur ce nouveau comparateur de prix.

google-shopping

Même si  service est loin d’être parfait, je trouve que pour un début c’est plutôt pas mal surtout en sachant que le but pour Google est d’automatiser au maximum la gestion de ce service. Cette automatisation enlève tout de même une souplesse au niveau du flux où l’on doit se conformer aux champs précisés par Google et à leur syntaxe.

Mise en place

La création de compte se fait en ligne avec validation de la propriété du site via Google Webmaster Tools.
Une fois cette étape effectuée, on transmet le flux (XML, CSV ou TXT) soit via une URL soit en local, en ayant bien fait attention d’adapter le flux aux recommandations de Google.
Un robot vérifie les informations du catalogue (5 à 10 mn pour 1000 produits). Enfin, il faut passer par une validation humaine de quelques jours avant que vos produits soit en ligne. La gratuité du service permet d’enlever beaucoup d’étape comme la partie administrative avec le négociation du CPC ou le capping d’un budget mensuel.

Il se peut également que vous retrouviez vos produits sur Google Shopping sans même avoir fait la démarche de créer un compte et d’avoir envoyer le flux. En effet, pour accélérer ce service, Google aspire les plus gros flux produits et les mets en ligne.

Fonctionnalités appréciées

Google a tout de même lancé son service avec quelques fonctionnalités intéressante et très simples à utiliser :

– choix de la fréquence de mise à jour du flux (quotidienne, hebdo, mensuelle, etc.)
– choix de l’heure de passage
– possibilité de mixer des flux automatisés et des flux manuels, par exemple pour ajouter de nouveaux produits au flux, les produits sont dédoublonnés

Lacunes

Il manque encore certaines choses mais qui, je pense, à terme seront ajoutées :

– Multi-compte pour les agences
– Gestion des produits en ligne plus approfondies
– Permettre l’administration des fiches produit
– Statistiques plus avancées

Pour moi ces lacunes nous poussent qu’il est encore nécessaire d’utiliser un outil de gestion de flux que ce soit pour la construction du flux, la gestion des produits ou les statistiques plus avancées. Même si certaines fonctionnalités ne sont pas essentielles comme la gestion des produits en ligne car de toute façon les clics sont gratuits.

À suivre

Une des fonctionnalités en bêta qui est à suivre est la liaison possible entre le compte Google Shopping et le compte Adwords du client. Cette fonctionnalité appelé Google Product Extensions permettra d’afficher dans nos annonces Adwords des produits de Google Shopping.

Un futur article sera publié pour présenter plus dans les détail Google Shopping et Google Product Extensions…

La gratuité du service permet d’enlever beaucoup d’étape comme la partie administative avec le négociation du CPC ou le capping d’un budget mensuel.

mots-clés :

, ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *