Global Ecommerce Summit Barcelona 2014 (event keynote) Global Ecommerce Summit Barcelona 2014 (event keynote)

Global Ecommerce Summit Barcelona 2014 (event keynote)

par ,
le 26 juin 2014

0
0

Nous étions ravis de participer au Global Ecommerce Summit 2014 à Barcelone la semaine dernière. A la lecture du programme, on peut y voir du beau monde pour ces 2 jours de conférences – mais qu’en retenons nous vraiment ? Nous souhaitions partager avec vous notre feedback.

« Super Consumer »

Le client est au coeur de toutes les réflexions et stratégies déployées. Les marques prennent pleinement conscience qu’il est maintenant indispensable de faire vivre la meilleure expérience possible à ses clients, quelque soit le point de contact (magasin, site web, mobile, call center) qu’il puisse avoir lors de son parcours d’achat. Le vendeur doit adapter son discours afin d’apporter le conseil et la proximité que n’offrent peut être pas les autres points de contact. Mais l’enjeu est également de réussir à être là où le client est, et de comprendre ce qu’il attend de la marque à chaque étape. L’enjeu est de taille pour les marques : il s’agit non seulement d’augmenter son taux de revisite mais surtout d’en faire un acheteur régulier, voir même un « brand advocate ». Faire vivre la meilleure des expériences sur l’ensemble des interactions avec le client : voilà le gros challenge à relever !

Elena Cusi Costa , Directrice E-commerce chez Desigual en fait sa priorité. Sa philosophie ? Customer first ! « Know him. Use personnalisation. Recognize they are omni shoppers : different moments, different channels. »

Valeria Dominguez , Directrice Ecommerce et OmniCanal chez Adolfo Domingez, va plus loin avec un leitmotiv beaucoup plus pragmatique : « make it comfortable for the client, not for yourself ».  Le parfait exemple est le coût des frais de ports, où Valeria Dominguez fait le parallèle entre l’expérience e-commerce et l’expérience en magasin physique: « Do you imagine surcharging your client because they enter your store ?! ». Elle souligne que t

  • out est possible, les lignes peuvent bouger et que, si on ne prend pas de risques et que l’on ne teste rien, on ne peut pas avancer.

Ibrahim Ibrahim, Directeur Général de l’agence Portland Design, nous interpelle et nous invite à réfléchir encore un peu plus. Son intervention « The future of stores, get intimate to win ! » est de loin la plus inspirante de cet événement. Je vous invite à prendre 30 min pour écouter ce très bon orateur !

Quelques phrases à retenir :

  • « Innovation is not a thing you do, it’s the way you are »
  • « If you want to be 100% sure, you’ll be 100% late »
  • « Generation C : Connected , Collaborate, Co-create, Communities, Conscience »
  • « It’s not about omni-channel but about omniservices » …

Justement, parlons d’OmniChannel

Le 2ème sujet récurrent dans toutes ces interventions : l’omnichannel, ou comment réussir à mettre en place une politique marketing et commerciale en parfaite symbiose avec l’ensemble des canaux à disposition (retail, e-commerce, social media, call center et distributeur)… Desigual, Tesco, Alfonso Dominguez et Zalando mettent cette problématique au coeur de leur stratégie et, pour preuve, Tesco a mis en place le Tesco Lab pour lancer les chantiers de demain. Cette vidéo réalisée par le Tesco Lab résume très bien les attentes et les objectifs à atteindre : « Putting our customers first in a multichannel world ».

Au delà de la philosophie, le chantier est surtout d’un caractère et enjeu SI : comment récolter, intégrer, interpréter l’ensemble de ces données ? RichRelevance apporte une partie de la solution en proposant une personnalisation omnichannel très prometteuse. L’autre grand acteur de l’omnichannel sera le mobile : « Mobile is the perfect bridge between digital and shops ».

Innovation & objets connecté

C’est le titre alléchant de nombreuses conférences mais, à mon sens, il y a eu peu de sujets innovants qui ont sortis leur épingle du jeu. Tout comme les objets connectés, les initiatives autour de l’iBeacon, des tablettes vendeurs et autres ont du mal à trouver une place dans des démarches performantes et ROIstes. Il faudra donc décider d’en faire des actions de notoriété – ou il ne faut pas avoir peur de faire des erreurs pour avancer sur ces sujets.

Seul Tesco avance sur un grand nombre de sujets :bank, mobile, blinkbos, lifestyle, information… Pour y parvenir, 5 thèmes de reflexion :

    • #1 Collaborate : mettre en place des outils collaboratifs où tout le monde peut apporter des idées et partager. On casse les codes hiérarchiques : « Somebody in your organisation may already know the answer » nous dit Nick Lansley, Head of Open Innovation chez Tesco.
    • #2 Customer co-create : être à l’écoute de son client et reprendre ses bonnes idées.
    • #3 Create Experiences : Créer des experiences utilisateurs et les designer, ne pas penser qu’au côté fonctionnel.
    • #4 Culture : inculquer cette culture à votre entreprise
    • #5 Community : s’appuyer sur des communautés existantes

Changer les modèles , les organisations

Pour réussir à répondre aux enjeux du Super Consommateur, de l’omniChannel et de l’innovation, les entreprises doivent se réinventer et changer leur organisation. Desigual est un bel exemple avec la création de sa galaxie omnichannel qui retranscris les valeurs de l’entreprise avec une vision OmniChannel. Que ce soit Tesco, Desigual, Alfonso Domniguez ou Zalando, ils ont tous changé leur organisation et transversalisé leurs métiers, comme par exemple en supprimant les Mr Magasins et Mr Web. Tesco quant à lui prend des risques, teste beaucoup et rentre dans ses démarches collaboratives.

No borders 

A noter 2 conférences très intéressantes sur les marchés émergents :

    • Sur l’Afrique, présentée par Sacha Poignonnec, Co-CEO d’Africa Internet Holding. Lors de son intervention, un état des lieux très intéressant de ce marché nous a été présenté, entre autres le fait que les africains découvrent la notion de shopping avec le e-commerce. Voici les 4 points pour réussir en Afrique : trust, infrastructure, internet penetration, and talent.

Retour sur l’événement GES 2014 au global

D’une manière générale, au delà des conférences (plus ou moins intéressantes selon les speakers et sujets), cet événement est parfait pour faire du networking et des rencontres dans un cadre très agréable. L’organisation et les événements étaient tops. Merci à toute l’équipe.

Big bang data

Nous ne pouvions pas être à Barcelone sans faire cette magnifique exposition au Centre de Cultura Contemporania de Barcelona où l’on traite d’un sujet très actuel : « You share information – and your data share you ».

GES-Big Data

GES- Expo-Intro

Cette expo nous dresse un bilan ahurissant de toutes les empreintes digitales que nous laissons aujourd’hui.

GES-Expo

Et voilà , c’est fini pour Barcelone, la prochaine fois sera peut être le Mobile World Congress.

Retrouvez notre retour sur la Preconference Day du GES ICI

Greg & Yves

mots-clés :

, , ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Global Ecommerce Summit Barcelona 2014 (event keynote)