Retour sur la deuxième édition du Club New Commerce Retour sur la deuxième édition du Club New Commerce

Retour sur la deuxième édition du Club New Commerce

par ,
le 22 juin 2018

0
0

Une douce odeur de café et de viennoiseries, des locaux tout droit sortis d’un magazine de décoration, pas de doute nous sommes au bon endroit ! Pour cette seconde édition du Club New Commerce, nous sommes réunis autour d’une problématique : le conversationnel ! Une fois les présentations faites, chacun prend place. Stylo dans une main et bloc note dans l’autre, cette nouvelle édition du Club New Commerce peut démarrer !

Le Club New commerce ?

C’est un cercle privilégié dont l’ambition est de permettre à nos clients de se rencontrer pour partager leurs visions ; les accompagner sur des problématiques d’innovation et de transformation digitales, et réfléchir ensemble sur les nouvelles expériences liées au commerce. Pour répondre aux problématiques du conversationnel, nous invitons 3 acteurs phares du marché : Snips, IDETA, et VisualBot .AI.

Entrons dans le vif du sujet

Afin de poser les bases du sujet évoqué, la première présentation nous dresse une rapide mise en contexte du marché des assistants vocaux. Cas d’utilisations, estimations du marché, évolutions des tendances, en quelques slides nous avons une vue globale de la problématique.

Après cette remise en contexte il était temps de se plonger au cœur de la problématique et d’aborder en premier lieu, l’impact de notre voix !

Snips nous interpelle sur l’importance de notre voix !

Snips est une jeune entreprise française spécialisée dans l’intelligence artificielle et la reconnaissance vocale. Sa particularité ? Elle est la première entreprise à avoir développé un assistant vocal qui respecte complétement votre vie privée. Leur offre va à contre-courant du mode de fonctionnement des autres enceintes connectées du marché. Ces dernières ont besoin pour fonctionner, d’être connectées aux serveurs de leurs fabricants, ce qui implique que chaque requête vocale que vous effectuez passe par les serveurs d’Apple, d’Amazon, de Microsoft etc. Snips veut casser cette tendance et à développer une enceinte connectée qui ne fonctionne qu’en local, qui n’a donc pas besoin d’avoir accès au Cloud : vos données restent donc dans cette « boucle locale ».

 Yann Lechelle, COO de Snips, démontre qu’il y a une véritable convergence sur le sujet de la recherche vocale. Trois forces gravitent autour de cette convergence : la domination des plates-formes (Apple, Microsoft, Amazon, Google, Facebook, Tencent), la problématique « Le consommateur a-t-il vraiment le choix ? », et les technologies artificielles.

Le but de Snips est de renverser ces tendances et de faire basculer la balance en replaçant la protection des données de l’utilisateur au centre des problématiques.

« On ne cherche pas à créer un assistant vocal généraliste, on cherche à avoir un assistant vocal en B2B spécialiste. »

VisualBot AI ou votre futur assistant shopping 2.0

Snips nous a montré qu’il existe bien des solutions différentes à l’alternative proposée par les grands acteurs du marché permettant ainsi de respecter l’intégrité des données personnelles de vos clients. Penchons-nous à présent sur une des problématiques phare des commerçants : la relation client. Et plus spécifiquement la fidélisation de ces derniers grâce à une expérience d’achat optimale ! C’est au tour de Lara Rouyres, co-fondatrice et CEO de VisualBot .AI de prendre la parole. La jeune start-up française spécialisée dans les chatbots montrent les 3 piliers du succès de l’assistant shopping :  la reconnaissance d’image, la compréhension du langage naturel, la plateforme de messagerie.

« Le consommateur va toujours chercher à prendre le chemin le plus court pour obtenir son produit […] il ne cherche plus, il demande »

En septembre 2017 VisualBot .AI lance un nouveau canal de discussion, à l’occasion de la Foire du Vins. En collaboration avec E.Leclerc, ils développent un chatbot permettant aux utilisateurs de trouver le vin correspondant à leurs attentes : accompagnements de plats, couleur, âge, prix, le chatbot se comporte en véritable sommelier pour vous permettre de trouver LA bouteille correspondant à vos attentes. Mais plus qu’un simple conseil, le chatbot permet aussi de naviguer sur le catalogue produit de la chaîne Leclerc, de consulter les actualités de l’entreprise et aussi de reconnaître les bouteilles que vous preniez en photo grâce à la technologie de reconnaissance d’images Selectionnist. Un cas client concret, fruit d’une collaboration avec un grand acteur du retail, gage de leur expérience. Que demande de mieux ?

IDETA au service d’une offre omnicanale

Une plateforme collaborative permettant de déployer un conseiller, un vendeur, un recruteur virtuel sur n’importe quel canal de communication.  Pour Sarah Martineau, CEO et fondatrice d’IDETA, la start up offre une nouvelle expérience de navigation en développant des assistants virtuels qui communiquent avec vos utilisateurs par le biais de la parole ou du texte grâce à l’intelligence artificielle.

Sarah Martineau, présente le cas client Kaporal et la mise en place d’un chatbot CRM. Développer pour guider les utilisateurs dans le choix de leurs achats, ce dernier endosse la veste de vendeur … ou disons plutôt de conseiller. Le but ? Proposer une expérience d’achat simple, rapide et sans coutures à leurs clients.

« « Dans quoi nous engageons-nous ? »  C’est la principale question que se posent les entreprises avant de se lancer dans les agents conversationnels. Cette question trouve une réponse elle-même dès que l’on fixe les besoins d’une entreprise face au changement dans la manière de consommer des clients. »

C’est sur ces belles paroles que s’achève l’intervention d’IDETA !

Voilà déjà plus de trois heures que nous conversons sur les problématiques et les best practices du conversationnel. La rencontre s’achève, on parle actualité, les questions fusent, les réponses nous amènent à d’autres interrogations, on capte quelques bribes de conversation, mais tout va très vite. C’est dans cette atmosphère conviviale d’échanges que se boucle la matinée, ainsi que notre deuxième édition du Club New Commerce.

Merci à tous les participants et aux speakers qui ont rendu cet événement possible !  On se donne rendez-vous en septembre pour une nouvelle édition !

mots-clés :

, , , ,

, , , ,

, , , ,

,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Retour sur la deuxième édition du Club New Commerce