Google Shopping devient payant Google Shopping devient payant

Google Shopping devient payant

par ,
le 30 novembre 2012

0
0

A partir du 13 février 2013, le trafic qu’apportait gracieusement Google Shopping vous coûtera un peu d’argent et entrainera un pilotage beaucoup plus « ROIste ».

Les changements

Le flux utilisé par Google Shopping reste le même, mais la présence se pilotera par le biais d’un compte AdWords. Elle se reliera à la nouvelle fonctionnalité de campagne « Product Listing Ads » lancée il y a quelques mois. Tout marchand qui ne place pas d’enchères minimum sur son catalogue se verra donc sortir de la partie Google Shopping d’ici quelques mois. La création d’une campagne sur AdWords permettra d’être présent sur 2 espaces Google : la « one box » dans la page de recherche universelle et l’onglet Google Shopping.

La granularité de présence pourra aller de l’ensemble du catalogue à l’article, et les champs obligatoires dans le flux seront accrus. L’affichage se fera dans une approche « keywordless » – à savoir Google décide d’afficher ou non votre produit sur une recherche en regard de sa cohérence.

L’ordre d’affichage des produits sera basé sur un mix entre le CPC et un Quality Score sur l’article. Ce Quality Score sera calculé sur les indicateurs de taux de clics, la qualité du flux & le contenu de la page d’arrivée.

Ces changements amènent plusieurs enjeux : est ce que je reste sur Google Shopping ? Si oui, avec quelle enchère ? Quel est l’importance des critères pris en compte entre la qualité du flux & le CPC ?

Google Shopping a montré sa capacité a générer un trafic important et qualifié avec de bons taux de transformation. Pour autant, il basait une partie de volume de visite sur les liens présents sur la page de résultats universel. Sur cette page, la partie « résultats de Google Shopping » va disparaitre au profit d’une présence en Premium, qui reprend les bases d’affichages lancées par les campagnes PLA.

Les risques

On imagine que sur quelques requêtes produit clés, la guerre de CPC va obliger a être beaucoup plus vigilant en ROI.
Les opportunités

La qualité et véracité de l’information fournie à l’internaute sera fondamentale. En effet, un prix erroné ou un stock épuisé aura beaucoup plus d’impact coût qu’aujourd’hui. L’impact de qualité des visuels sera également renforcé.

Les enjeux :

  • La qualité du flux reste primordiale pour bien déployer ces campagnes du fait de l’affichage keywordless et d’un coût au clic.
  • La structure de campagne : déterminer des CPC par catégorie, produit, ensemble du catalogue ceci en fonction des données de transformation, de CA et de marge.
  • Le pilotage : une double compétence avec la gestion de flux & la gestion d’enchère sera nécessaire, ceci de manière plus marquée qu’un autre comparateur fonctionnant au CPC fixe.

Quoiqu’il en soit, profitons des dernières périodes commerciales fortes de Noël & des soldes pour cliquer, cliquer … sans payer.

mots-clés :

, , ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos commentaires (0)

0
0

Google Shopping devient payant