E-commerce : Google fait la passerelle entre Off et Online E-commerce : Google fait la passerelle entre Off et Online

E-commerce : Google fait la passerelle entre Off et Online

par ,
le 19 juin 2018

1+
0

La firme de Mountain View aurait-elle dans l’idée de concurrencer Amazon, ou essaie-t-elle juste simplement de rapprocher et d’améliorer l’expérience utilisateur pour les e-commerçants et leurs consommateurs ? La question a le mérite d’être posée, même si nous avons plus que remarqué la multiplication des terrains de confrontation entre Amazon et le géant du net. Mardi dernier lors de la Search Marketing Expo Advanced, Google a annoncé quelques nouveautés pour Google Adwords et Google Shopping qui vont impacter les marketeurs et les retailers. On fait le point sur ces annonces ! 

Un nouveau levier mobile pour les commerçants 

Première annonce intéressante, Google a annoncé le déploiement de “See What’s In Store”, une nouvelle fonctionnalité gratuite, qui permet aux commerces de faire apparaître une liste de leurs produits dans leurs Knowledge Panels. Cette partie apparaît dans une colonne à droite de votre écran dans les résultats de recherche et sur Google Maps.

Mais ce n’est pas tout ! 80% des shoppers vont directement dans une boutique s’ils ont besoin immédiatement d’un produit. C’est dans cette logique que Google a développé un nouveau paramètre pour faciliter l’accomplissement de ce besoin : l’extension de lieu affilié aux campagnes vidéos sur Youtube ! Google avait constaté qu’ajouter cette extension aux annonces TrueView InStream et aux Bumper Ads, pouvait augmenter le taux de clic de 15%.

La suite concerne le déploiement d’un catalogue d’annonces locales ! Pour le moment indisponible, cette fonctionnalité déployée à la fin du mois permettra aux annonceurs de diffuser leur catalogue en ligne et d’y indiquer directement leurs stocks. Boulanger a pu tester en avance ce nouveau format en France et note que la campagne déployée sur ce format a amené 20 000 visites sur sa boutique online.

« With help from both click-based and impression-based store visits* (launched in March), the campaign drove over 20K visits to its stores, delivering a return of 42 times its investment on ad spend. »

 

L’expérience sur mobile en est tout de suite impactée : navigation fluide et UX optimisée, ces nouveaux formats améliorent l’expérience shopping de l’utilisateur et facilitent l’accès aux informations des commerces. Mais les fiches produits et les catalogues ne sont pas les seules à connaître un changement !

Les prix sont aussi l’une des considérations les plus importantes pour les consommateurs (voir la plus importante). 

« New price benchmarks in AdWords reporting will be available soon to show Shopping advertisers how other retailers are pricing the same products. »

Ce nouveau paramètre, intégré au sein d’Adwords, s’adresse à vous, commerçants. Vous pourrez utiliser les informations sur les prix de vos concurrents pour construire et/ou ré-ajuster vos stratégies marketing sur des produits avec des prix compétitifs.

La dernière annonce de Google concerne la mise à jour, et l’optimisation de son outil Google Shopping Actions ! Avec le développement des assistants vocaux dans le e-commerce, on remarque que les consommateurs sont toujours ouverts à tester et adopter de nouvelles manières de naviguer/consommer. Depuis le lancement de Shopping Actions en mars, le géant du net n’avait pas encore apporté de grands changements à l’outil. Ce dernier (pour vous remettre dans le contexte), est un outil qui permet aux e-commerçants d’afficher leurs produits sur 3 plates-formes : le réseau de recherche, Google Express et … l’assistant vocal de la firme, j’ai nommé Google Assistant !

La firme de Moutain View a laissé un formulaire de feedback à l’attention des retailers. Ce dernier témoigne d’un retour largement positif, sans pour autant chiffrer les résultats.

« […] that participating retailers on average see an increase in total clicks and conversions at a lower overall cost per click and conversion, compared to running Shopping ads alone. »

Un développement omni-commerce

L’intérêt de la firme dans le développement de telles solutions, aussi gagnantes et utiles soient-elle pour le commerçant comme pour le consommateur, reste le développement des ventes des digital ads. Cet intérêt porté par le développement du e-commerce, fait directement rentrer Google en concurrence avec la compagnie de Jeff Bezos. Sur le grand terrain de jeu qu’est le e-commerce, sur lequel Amazon règne quasiment en roi, Google vient redistribuer les cartes. Là où la firme de Jeff Bezos faisait référence de comparateur de produits, où il était devenu un réflexe de comparaison, Google rivalise et propose une approche plus basée sur la découverte et l’inspiration des produits.

A l’heure où Amazon se lance sur le marché du digital advertising avec le développement d’une solution de retargeting, Google se dresse face à lui. Pour rappel, fin avril Amazon avait annoncé l’arrêt de l’achat des annonces Shopping de Google.  Le géant de l’e-commerce semble vouloir couper l’herbe sous le pied de Google, en développant des solutions pour permettre aux commerçants d’outre passer le géant du net pour promouvoir leurs produits/services.

La confrontation entre ces deux mastodontes ne remonte pas seulement à aujourd’hui ! En 2017 lorsqu’Amazon avait racheté Whole Foods et avait lancé un service off/online de vente, Google avait commencé à s’associer à des grandes surfaces pour vendre leurs produits en ligne. Et ce n’est pas simplement qu’une décision prise pour suivre Amazon, puisque la firme de Moutain View continue encore de développer cette branche … en témoigne son rapprochement avec Carrefour France !

Pour résumer …

Ces nouvelles annonces de Google ont un avantage en particulier pour les petites enseignes, les Brick and Mortar, qui gagnent ainsi de la visibilité sur le net. La possibilité d’avoir cette nouvelle fonctionnalité sur Google Maps résout aussi un autre problème côté consommateur : ce dernier n’aura plus à aller de boutique en boutique, téléphone en main, à chercher promptement un produit/service adapté à son besoin. Avec ces 3 annonces, la firme américaine renforce son offre advertising, tout en offrant de nouvelles possibilités aux retailers, et de nouvelles solutions aux consommateurs.

L’actualité de ces derniers mois et l’intérêt que porte Google à l’expérience d’achat online ne montrent-ils pas qu’il risque de trouver en Amazon un adversaire encore plus imposant que ne l’est Facebook ? Libre à chacun de se faire une opinion.

Pour lire le post rédigé par Google sur ces annonces je vous laisse vous rendre ici

 

mots-clés :

, , , ,

, , , ,

, , , ,

, , , ,

, ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1+
0

E-commerce : Google fait la passerelle entre Off et Online