Adobe Analytics : automatisez vos rapports dans Excel avec le plugin Report builder Adobe Analytics : automatisez vos rapports dans Excel avec le plugin Report builder

Adobe Analytics : automatisez vos rapports dans Excel avec le plugin Report builder

par ,
le 5 août 2015

0
0

Salut à tous,

Ca va parler d’Adobe analytics juste en-dessous, mais comme Adobe change sans arrêt le nom de sa solution, je vais juste faire un peu de SEO : « Coucou Google, cet article va parler d’Adobe Analytics, mais aussi d’Omniture, ou encore de SiteCatalyst. Tout à fait, de SiteCatalyst. Oui je sais c’est exactement la même solution de webanalytics, mais elle change tout le temps de nom ». Ca c’est fait.

Si vous utilisez régulièrement Adobe analytics, vous savez que le point négatif majeur de la solution est le temps de chargement des reportings. C’est le prix à payer pour avoir accès à des données non-échantillonnées. Mais moi j’aime pas attendre, j’aime bien quand ça va vite, quand je peux automatiser cette phase de collecte pour me consacrer à des tâches plus cool. Et sur Adobe Analytics, on va donc passer par Report Builder qui est un plugin permettant d’importer  et de mettre en forme vos données dans Excel.

Installation

Première chose à savoir, le contrat passé avec Adobe doit intégrer l’accès à Report Builder, dans le cas inverse, le plugin ne sera pas accessible. Pour installer le plugin, rendez-vous dans l’interface de Adobe Analytics > brique « Report Builder ». Vous devez préciser si votre OS est en 32 ou 64 bits. Attention , le plugin n’est installable que sous Windows. Si vous êtes un mec cool comme moi et que vous avez un Mac, cela ne fonctionnera pas et vous serez triste.

Télécharger le plugin Report Builder

Suivez les instructions d’installation et ouvrez une feuille Excel vierge. Votre ruban s’enrichit d’un nouvel onglet « Compléments » avec plein de jolis pictos :

Report Builder Excel

 Créer sa première requête

Connectez-vous tout d’abord à votre compte Adobe Analytics directement dans Excel via le bouton « Se connecter ». Vous allez donc utiliser les mêmes identifiants que lorsque vous vous connectez à l’outil en ligne. Je vous recommande de bien utiliser le mode d’identification « Standard ».

Login

Pour créer votre première requête, allez sur « Créer » pour ouvrir la première des deux fenêtres de l’assistant de création de requête. Sur la gauche de la fenêtre apparait alors l’ensemble des rapports associés à votre compte (dont les rapports à variables personnalisées type Custom Conversion, Custom Traffic…). Idem pour les segments, reports bookmarkés… tout est récupéré par le plugin. C’est beau.

Step 1

On ve se prendre un exemple très simple. Imaginons que vous souhaitiez connaitre le nombre de visites et commandes par type de device, le tout sur une période que vous allez renseigner via deux cellules (une pour la date de départ et une pour la date de fin).

Sélectionnez donc la variable « Portable » > « Type de périphérique », et dans le menu déroulant de type de période, faites « Dates à partir d’une cellule » puis sélectionnez les dates de début et de fin d’analyse que vous aurez préalablement renseignées dans deux cellules distinctes. Validez cette première étape avec « Suivant ».

devices

Vous allez maintenant en étape 2 sélectionner les métriques à associer à cette variable « Type de périphérique ». L’ensemble des métriques est listé sur la gauche, il suffit de les glisser/déposer dans la zone « Valeurs de mesure ». La fenêtre « Aperçu » vous permet de prévisualiser le rendu du report. Cliquez sur « Terminer ».

métriues

Et voilà, vos données brutes sont importées dans votre fichier !

report

Bien évidemment, cet exemple n’est qu’un aperçu très limité du potentiel du plugin. Vous pouvez aller beaucoup plus loin sur deux points :

– Scope fonctionnel de l’outil : vous pouvez filtrer les résultats (dans notre exemple ne faire apparaitre que les lignes « Tablette » et « Téléphone mobile » par exemple), limiter le nombre de lignes à afficher, appliquer un segment, définir la granularité de la période, cumuler les dimensions/variables…

– Potentiel d’exploitation de l’outil : vous pouvez par exemple importer tout une masse de data brutes dans un onglet dédié de votre fichier et les remettre en forme dans des onglets thématiques (« Global ecommerce performance », « traffic », device performance »…) à la mise en forme totalement automatisée, que vous pourrez actualiser en changeant simplement les dates de début et de fin via les deux cellules dédiées.

 

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Adobe Analytics : automatisez vos rapports dans Excel avec le plugin Report builder