Rencontre d’Optimizely au sujet de la personnalisation Rencontre d’Optimizely au sujet de la personnalisation

Rencontre d’Optimizely au sujet de la personnalisation

par ,
le 1 décembre 2015

0
0

Optimizely propose désormais un outil de personnalisation en plus de son outil de test A/B et d’application mobile.  A cette occasion, nous avons été invités dans les locaux de la société à Amsterdam pour discuter de personnalisation avec plusieurs agences européennes telles que : PRWD, Conversion.com, RedEye, Conversion Rates, UptiLab, etc…

La personnalisation qu’est ce que c’est?

Nous avons échangé sur la définition du mot personnalisation. C’est le buzzword du moment que de nombreux outils s’approprient. Dans certains cas cela fait référence à du merchandising personnalisé, à de la segmentation ou à des pop-in exit pour rattraper le client avant qu’il ne quitte le site, etc….

Aujourd’hui Optimizely nous propose une vision différente avec une idée simple: comprendre l’utilisateur pour adapter le site à ses besoins.

Et dans la réalité?

Prenons un exemple, vous êtes sur Ikea.com et vous recherchez un canapé d’angle 8 places. À partir de cette recherche nous pouvons imaginer que vous avez un logement d’une taille importante et potentiellement que vous êtes un CSP+. La marque peut alors adapter son discours, ses offres et ses produits pour ce visiteur. Il ne verra plus d’offre pour aménager un studio ni de facilité de paiement mais peut-être une offre de livraison à domicile offerte pour les gros volumes avec plus de cross-selling.

Nous n’avons pas eu la chance de voir des case studies avancés en conditions réelles et aujourd’hui il est impossible de connaître le gain en performance.

Les contraintes vues par les agences d’Europe.

La première contrainte que toutes les agences se posent est l’accès aux données utilisateurs. Une grande partie de nos clients a des données basiques sur leurs utilisateurs et à plusieurs endroits différents comme le nombre de commandes, la fidélité, l’âge, etc… D’autres données peuvent être disponibles via le CRM mais rarement accessibles pour notre outil de testing.

Alors comment faire?

Certaines agences imaginent des solutions pour centraliser les données en utilisant des cookies, un data layer, des DMP, ou en reliant des BDD via un ID unique propre à l’outil de testing , etc… Ce sujet nécessite de la réflexion et l’optimisation ne pourra plus être traitée uniquement par la cellule marketing ou eCommerce. Les DSI et l’ensemble de l’entreprise vont devoir comprendre les enjeux et s’investir.

Seconde contrainte la gestion de campagne. Animer une roadmap de testing est relativement simple avec, en règle générale, des tests lancés les uns après les autres. Avec la personnalisation, le niveau monte d’un cran puisque vous pourrez avoir des dizaines de campagnes de personnalisation en parallèle. Il va falloir gérer les priorités et les conflits !Gestion de campagne: Test A/B vs personnalisation

Enfin, la personnalisation est possible avec un certain niveau de maturité en optimisation. Le marché UK semble plus avancé que nous et la machine commence seulement à se mettre en place.

Et vous, vous avez commencé à mettre en place de la personnalisation? Vous y travaillez?

mots-clés :

,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Rencontre d’Optimizely au sujet de la personnalisation