Victor Ariza, Consultant Web-analytics, depuis 3 ans chez altima°

Victor Ariza, Consultant Web-analytics, depuis 3 ans chez altima°

par ,
le 24 octobre 2016

0
0

Victor Ariza

« Ce qui me plait c’est le côté complexe de la Web Analyse, on est toujours en train d’apprendre ! »

C’est à travers un premier stage chez un fournisseur de logiciel que Victor découvre le web-analytics en tant que support technique. Il rejoint ensuite altima° et découvre la dimension conseil de cette expertise. Après 2 ans de montée en compétences au sein de l’équipe Performance Digitale en France, Victor rejoint l’agence chinoise en V.I.E pour apporter son savoir-faire.

 Sa vision de l’analytics ?

« La web analyse a un rôle important mais elle reste encore trop méconnue des annonceurs, il y a un vrai rôle de pédagogie auprès des clients qui rend ce métier encore plus motivant. »

 Son métier ?

Victor accompagne ses clients dans la mesure d’audience et de comportement des internautes sur leurs sites web et mobile. L’objectif in fine est d’optimiser la performance de leur écosystème digital, en fonction du secteur d’activité des clients et de leurs problématiques respectives.

On vous dit tout sur l’accompagnement type d’un client !

Victor va tout d’abord définir les besoins avec son client. Ensuite vient l’étape de set-up qui consiste à la mise en place de l’outil d’analyse ou à la mise à jour de celui-ci si le client en possède déjà un.  Victor utilise principalement Google Analytics et AT Internet qui font partie des solutions les plus répandues sur le marché. Cette phase de set-up consiste à établir et fournir les spécifications techniques que l’on appelle plan de marquage. Ce plan de marquage se présente sous la forme d’un fichier Excel avec des lignes de codes Javascript que le client va devoir intégrer sur les pages de son site afin que les données remontent dans l’outil d’analyse. Le Consultant Analytics s’assure de la bonne implémentation et ensuite peut commencer la phase d’analyse. Il établit alors des rapports d’analyse qui vont permettre de faire des recommandations d’amélioration de l’écosystème digital. Vient enfin la phase de workshop et de formation : « C’est la partie la plus longue et la plus intéressante car l’objectif final est que nos clients deviennent autonomes dans leurs analyses. Si le client est autonome c’est que l’on a bien travaillé ».

 Chine, France : Quelles différences ?

Tout d’abord l’éco-système digital est complètement différent. En Chine les réseaux sociaux et les places de marché (Alibaba) ont une plus grande importance dans les comportements des internautes. Les terminaux utilisés ne sont pas les mêmes, en Chine l’utilisation du mobile dépasse largement celle des desktop.

Les clients chinois se rendent davantage compte que les français qu’ils ont besoin d’aide en web analytics. Leurs besoins sont également différents, les clients chinois se concentrent davantage sur l’analyse de la rentabilité de leurs campagnes (search, display etc.) alors que les clients français s’intéressent davantage à la performance de leur site.

Mais que ce soit en France ou en Chine, Victor s’adapte aux besoins de ses clients. Il peut aussi bien se concentrer sur l’analyse du check out, de la fiche produit, comprendre pourquoi les visiteurs quittent le site prématurément et ce n’est que quelques exemples parmi la multitude de problématiques sur lesquelles Victor apporte ses recommandations.

Il n’y a pas que la vision métier qui est différente, la vie de l’agence l’est également.

Après avoir intégré pendant 2 ans une équipe « Rock’n roll » en France, il découvre le sérieux et le calme de l’équipe chinoise la semaine… Mais le vendredi soir, tout peut arriver à l’agence de Shanghai… !

Ces différences n’empêchent pas de partager une vision, une culture et des valeurs communes :

« Que l’on soit en France ou en Chine on fait partie du groupe altima. Les réunions d’agence et l’altimaTV (outil de communication interne) permettent de créer du lien entre toutes les agences et contribuent au renforcement du sentiment d’appartenance. « 

 Altima selon toi ?

 » C’est une entreprise jeune, qui évolue beaucoup, remplie de personnes cool, humbles où l’on peut apprendre énormément aux côtés d’experts ».

Victor souhaite poursuivre pendant quelques temps son expérience en Chine où il prend plaisir à transmettre son savoir-faire afin de créer une équipe experte en Chine.  » J’adore ma vie en Chine et j’aimerais que ça continue avec altima°. »

Si vous êtes en visite à Shanghai et que vous croisez un mec en pantalon rouge, poilu qui râle, c’est que vous venez de rencontrer Victor !

Margaux Duchatelet & Essinga Zanga-Jacquet

mots-clés :

, ,

articles à lire ensuite...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0

Victor Ariza, Consultant Web-analytics, depuis 3 ans chez altima°